Retour
Publié le 16/11/2022

Quand les surgelés se réinventent ! / William A Midi

RETOUR EN HAUT DE PAGE

98% des français consomment des surgelés pour une dépense de 200 euros par an

Les produits surgelés possèdent un côté très pratique  : il suffit de les placer au micro ondes ou au four. (Qui n’as jamais mangé une pizza surgelée car il n’avait pas la force de cuisiner?)

La filière du surgelé souhaite changer de manière drastique cette perception en proposant des produits de qualité.

Les équipes de WAM se sont rendues dans les locaux du leader du marché Picard afin d’observer le processus de création de ces produits.

La fabrication de la bûche de Noël est bien plus complexe que l’on ne pense !

Depuis plusieurs années Picard fait appel à différents chefs cuisiner pour la création et la confection de plats cuisinés et bûches de Noël.
Après la conception d’une bûche de noël, une production durant une journée est lancée.

Des analyses sont effectuées sur les produits au début, milieu et fin de production.
La première vérification est visuelle : les analystes vérifient que les buches aient le même aspect extérieur et intérieur.
Ensuite les trois produits sont mangés afin de savoir si le goût est le même.
Le dernier test consiste à analyser les taux de sucre et de sel présents. Ces taux ne doivent en aucun cas dépasser les valeurs affichées sur l’emballage du produit.

Les produits surgelés sont-ils aussi bon que les produits frais?

Oui car nous possédons une vision biaisée du dispositif. Il existe 2 manières de congeler un produit.

La manière la plus connue que nous utilisons tous : congeler ses produits dans notre congélateur à -18 degrés.  Il faut 9 heures pour congeler 1 kilo de viande.

Les industriels utilisent la surgélation qui est complètement différente.
Le produit est passé sous un plateau qui est saisi en seulement quelques minutes grâce à l’azote liquide (-40 degrés).
Cela permet de préserver toutes les saveurs et les nutriments du produit. De plus c’est un procédé qui est au plus proche de la récolte : les produits sont surgelés quelques heures après la récolte ce qui permet une ultra fraîcheur.

On compte plus de 200 innovations par an chez les industriels du surgelé

Les produits bio sont de plus en plus concernés par le surgelé. Le surgelé est très intéressant pour les consommateurs car permet d’obtenir des produits hors saison quand il le souhaite. Par exemple les petits pois sont récoltés en Juillet et peuvent être achetés toute l’année.
Certains produits peuvent être conservés 2 ans sans que la qualité soit altérée.

Pour l’agriculteur le surgelé est un engagement d’achat de sa récolte au moment où sa récolte est le plus optimale. Cela évite l’agriculteur à devoir recourir à l’écoulement de son produit.
Les industriels achètent quand le rendement est maximal car ils n’ont pas de problème pour stocker et garder les produits longtemps.

20% des produits frais sont jetés contre 1% pour les produits surgelés

Le surgelé permet de lutter contre le gaspillage et les 10 millions de tonnes de produits alimentaires jetées par an.