Retour
Publié le 06/05/2022

Le business des Paris sportifs / William a midi

RETOUR EN HAUT DE PAGE

Retrouvez Rodolphe Bonnasse tous les mercredis sur le plateau de C8 dans l’émission « WILLIAM À MIDI ». Au programme : Le business des paris sportifs. Depuis de nombreuses années, les parieurs professionnels, appelés également « bookmakers » faisaient les beaux jours des champs de course. Aujourd’hui on parie sur beaucoup de choses : des matchs de foot par exemple. Mais c’est sur des sites internet que ça se passe. Et là, attention, tout est fait pour vous encourager à jouer.

Qui sont les nouveaux « bookmakers » ?

Les bookmakers d’aujourd’hui sont pour la plupart des sites internet et des applications pour téléphone qui permettent de miser sur tout type de compétitions sportives : foot, tennis, rugby, handball etc. Leur nom, vous les connaissez déjà : Parions sport, Winamax, Betclic… Vous avez certainement vu leur publicité à la télé, dans les transports et même dans la presse.

Leur modèle économique est le suivant : encourager les joueurs à parier sur une compétition grâce à un outil simple, en l’occurrence une application pour téléphone portable. Plus besoin de se rendre chez le buraliste pour remplir une grille : en quelques clics seulement, le pari est validé et le compte bancaire est débité. Leur intérêt, c’est que le plus grand nombre de joueurs parie sur leur application puisque les sommes perdues par les joueurs sont encaissées par le site internet.

Et ça marche très très fort, les paris sportifs représentent 68% du chiffre d’affaires du secteur des jeux d’argent bien devant le loto et les jeux de grattage. L’année dernière 7,9 milliards d’euros ont été pariés sur des compétitions sportives.

Parier en ligne, est-ce risqué ? 

C’est un secteur qui est suivi de près,  vous vous en doutez. La grande majorité des sommes pariées paraissent minimes : entre 0 et 30€.
Pourtant les chiffres sont clairs : 1 million 370 mille joueurs ont des pratiques de jeux problématiques selon l’Observatoire des jeux. Qu’ils soit joueurs excessifs ou modérés le jeu peut représenter une difficulté financière ou sociale pour ces populations.

Les jeux d’argent extrêmement réglementés en France

Jusqu’en 2010, les jeux d’argent étaient l’apanage de la Française des jeux, du PMU et des différents casinos.  Cette année-là, l’Etat français a fait le choix de l’ouverture à la concurrence permettant à d’autres acteurs d’investir le marché des jeux de hasard. Concrétement, cela signifie que le consommateurs peut désormais choisir chez qui il parie mais seulement pour certains jeux : le poker, le sport et les courses hippiques.

Côté règlementation, l’Etat a voté la création de ce qu’on appelle aujourd’hui l’Autorité nationale des jeux. C’est cette autorité qui délivre l’agrément aux sites de paris en ligne pour pouvoir exercer leur activité en France. Ils sont une quinzaine à se partager le marché.

Cette autorité se prononce ponctuellement sur des points très précis. En novembre 2020 par exemple, l’ANJ est intervenue pour règlementer la publicité pour les paris sportifs. Plusieurs associations estimaient que la communication des sites de paris en ligne incitait trop au jeu en associant le pari au luxe et à la réussite.  L’autorité de régulation des jeux a donc restreint de champs des messages publicitaires et limité leur nombre à trois par coupures publicitaires.

Est-ce qu’on peut vraiment gagner beaucoup d’argent avec les paris sportifs ? 

Il faut bien comprendre que le modèle économique des paris sportifs repose sur le joueur qui perd. Pas celui qui gagne.

Les chiffres de Santé Publique France nous apprennent que les joueurs dits « problématiques », ceux qui peuvent rencontrer des difficultés liées à leur pratique du pari, ne représentent que 6% des joueurs.
Pourtant ces joueurs problématiques génèrent à eux seuls près de 40% du chiffre d’affaires des sites de paris en ligne.

Une enquête de nos confrères de Libération a révélé il y a quelques mois les dessous du système de ces nouveaux paris sportifs. En interne, les sites empêchent les joueurs gagnants de parier. Comment ? En limitant les sommes qu’ils peuvent miser, parfois en les réduisant à une poignée d’euros seulement. Il est en effet possible de suivre l’historique de chaque joueur : tous ses paris, ses gains et ses pertes.

De là à dire que les dés sont pipés, il n’y a qu’un pas…A vous de juger mais moi je vous dis simplement, soyez prudent.

Ce site internet utilise des cookies La société ARISTID Hub utilise des cookies ou autres traceurs pour faciliter l'utilisation du site, améliorer la performance et la sécurité du site, réaliser des statistiques de fréquentation et de navigation du site. Certains cookies, autres que les cookies fonctionnels et de sécurité, nécessitent votre accord pour être déposés. Vous pouvez changer d'avis à tout moment en paramétrant vos cookies. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez sur ce lien : Vie privée et cookies

Accepter
Refuser

Gestion des cookies

Pour vous permettre de bénéficier des services proposés par le site, d’optimiser son utilisation en améliorant son contenu et son ergonomie, le site utilise des cookies.

Vous pouvez à tout moment activer/désactiver les cookies.

Cookies fonctionnels (non paramétrables)

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site et sont strictement nécessaires à la fourniture d’un service que vous avez expressément demandé.

Cookies statistiques

Les Cookies statistiques (ou de mesures d’audience) aident à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec le Site, à connaître l'utilisation et les performances du Site, à établir des statistiques, des volumes de fréquentation et d'utilisation de divers éléments aux fins d'améliorer l'intérêt et l'ergonomie de nos services. Pour en savoir vous pouvez consulter notre rubrique "Vie privée et cookies".