Retour
Publié le 18/01/2023

Dans les coulisses de nos plats préparés ! / William A Midi

RETOUR EN HAUT DE PAGE

Chaque année 170 000 tonnes de plats préparés sont vendues

Cela représente une consommation de 10 kilos / an / français !

Le secteur des plats préparés a été chahuté il y a une dizaine d’années en raison de la crise de la viande de cheval. Pour rappel, un scandale avait éclaté quand les Français ont appris qu’un industriel avait utilisé de la viande de cheval, moins cher à la place de viande de boeuf dans l’un de ses plats.
Ces plats ont longtemps gardé une image négative avec ce qui se fait de plus mauvais dans l’alimentaire.

Quelles sont les actions menées par les professionnels du milieu? 

Communiquer à travers plus de transparence !

Les professionnels souhaitent donner confiance aux consommateurs à l’aide de plus de transparence : origine des produits, connaissance des producteurs, lieux de production ou suivi du processus de production.
Ces derniers ont aussi effectué un travail sur les recettes pour améliorer leurs images.
Les processus industriels ont été repensés avec l’arrivée de nombreuses innovations dans le secteur.

Un nouveau packaging pour une nouvelle image !

De nombreuses entreprises font aujourd’hui une croix sur le plastique. L’usage du verre se répand ! Quels avantages?

Le verre jouit d’une image très écologique car est très facilement recyclable. Les emballages plastiques sont de moins en moins appréciés.
Le bocal est refermable ce qui permet de conserver les aliments après ouverture. Cela prolonge donc la durée de vie des plats.

Le fait de voir les aliments à travers le bocal rassure les consommateurs. 

Combien de temps se conservent les plats préparés?

Vous pouvez conserver ce type de plat 2 ans à température ambiante ! Ces produits sont stérilisés grâce à l’appertisation . Les plats sont fermés hermétiquement puis chauffés à 100 degrés afin de tuer toutes les bactéries.

Les plats préparés peuvent avoir une très bonne note sur le nutriscore : il possible de retrouver des plats notés A ou B.
Ces plats souhaitent proposer des solutions plus qualitatives avec la suppression d’additifs, conservateurs et exhausteur d’arômes.

L’objectif principal et de changer l’idée que l’on a des plats préparés !

L’enjeu est de faire comprendre aux consommateurs qu’il y a une vraie cuisine derrière ces plats.
De nouveaux acteurs tels que Karine & Jeff proposent des repas sains et qualitatifs. Ces derniers sont cependant 2 à 3 fois plus cher que les concurrents traditionnels.
L’entreprise Marie est aussi dans cette optique et propose une montée de gamme dans ses produits qui sont gustativement de meilleure qualité pour un prix plus élevé.